"Les émissions de CO2" pour les nuls

4 bouteilles d'eauTout le monde parle des émissions de Co2, mais :
- c'est quoi le CO2 ?
- est-ce que ça existe dans la nature ?
- ou ça va ?
- ça veut dire quoi 100 g / km ?
- pourquoi on nous "emmerde" avec ça ?
- pourquoi mettre des bouteilles d'eau pour illustrer un article sur le CO2 ?

Voilà des questions simples que tout le monde se pose et auxquelles je vais essayer de vous répondre simplement.

Le CO2 c'est quoi ?
Vous respirez de l'air, et vous expirez du CO2. C'est un gaz. D'autres organismes font la même chose, notamment les arbres, mais eux en plus, à certains moment ils font l'inverse : ils respirent du CO2 (ont dit qu'ils l'absorbent) et expirent de l'air purifié... les scientifiques les appellent des "puits de carbone".

Détails : C pour Carbone (une des briques principales de la vie sur Terre), O pour Oxygène (aussi important). Le CO2 se compose donc d'un atome de carbone et de 2 atomes d'oxygène (C + O fois 2). On appelle ça aussi du dyoxide de carbone ou du "gaz carbonique" (mais on devrait pas).

Est-ce que ça existe dans la nature ?
Oui bien sûr. L'atmosphère en est constitué. Cela dit, si le CO2 existe bel et bien dans la nature, on le trouve dans des quantités qui n'ont rien à voir avec ce qu'elles devraient être... j'y reviendrais.

Ou ça va ?
Dans l'air, donc dans l'atmosphère. Notre problème, c'est que le nombre d'humains rejetant du CO2 + ses activités industrielles + ses transports (détail sur les rejets de CO2), font que l'air est trop chargée en CO2, et le CO2, ça réchauffe l'air : c'est l'effet de serre (pour en savoir plus, cliquez ici).

Ca veut dire quoi 100 g/km ?
Non, ce n'est pas la capacité du conducteur à ingurgiter 100 g d'alcool en 1 km ^__^
C'est la quantité de CO2 rejetée par la voiture. Un petit malin pourrait demander :
Si c'est du gaz, ça pèse rien, alors ça veut rien dire.
En fait, tout à un poids, même minime. Le CO2, peut donc être pesé et mesuré. En l'occurrence, au bout d'un km, certaines voitures en rejettent pour 100 g (ça dépend donc des véhicules).
Vu comme ça, ça parait ridicule, mais pourquoi alors, l'utiliser comme argument de vente et surtout, pourquoi mesurer cette quantité sur 1 km, alors qu'on mesure la consommation de carburant pour 100 kms ?

Faisons le calcul pour 100 kms :
Prenons donc 1 km = 100 g. Si on multiplie par 100 les kilomètres, on multiplie par 100 le CO2, logique. Cela donne 10 000 g de CO2 pour 100 kms.
10 000 g c'est... 10 kg pour 100 kms.
C'est comme si vous jetiez l'équivalent d'une bouteille d'eau (de 1,5 l) remplit de CO2, par la fenêtre de la voiture, tous les 15 kms (vous voyez maintenant le rapport avec les bouteilles d'eau de la photo ?).

Pourquoi on nous "emmerde" avec ça ?
A cause de l'effet de serre cité plus haut. Si la température se réchauffe, la glace fond (aux pôles), provoquant des dérèglements climatiques (la météo s'affolent, mais pas celle de la télé).

Effectivement, c'est plus agréable de pouvoir se baigner au mois d'octobre, mais la nature est très sensible à ces changements... mais ceci est un autre débat.

Libération, en septembre 2004 nous parlait du CO2.
Les articles n'étant plus accessibles, c'est sur Standblog que j'en retrouvé la trace (merci M. Nitot). Extrait :

Que les choses soient claires. Pour parvenir à stabiliser le CO2 dans l'atmosphère, le Français devra diviser par quatre (l'Américain par douze) ses rejets de ce puissant réchauffant d'ici cinquante ans. Et cela ne sera possible qu'au prix d'une véritable révolution dans les mentalités. Aujourd'hui, il suffit de parcourir 4 000 km ­ sans clim ­ avec la plus "verte" des voitures pour franchir le quota annuel de 500 kg de rejet de CO2 que tout humain devrait ­ d'ici à 2050 ­ s'imposer pour ramener la planète à l'équilibre.


Pour terminer, si vous souhaitez connaitre votre émission de carbone, rendez-vous sur Actioncarbone.org